ATTENTION DANGER ! (Rappel très important)

Nous devons protéger notre lac contre toute introduction et propagation d’espèces aquatiques envahissantes et nous en avons tous la responsabilité.

Afin de mieux connaitre l’une des plantes menaçant les lacs du Québec, nous vous proposons le visionnement de ce reportage de Radio-Canada qui ne dure que quelques minutesREPORTAGE

Ceci n’arrive pas qu’aux autres… Il est possible que le Lac Vert soit éventuellement touché par ce problème.  Le risque est très réel et pourrait être lourd de conséquences. La meilleure protection est d’utiliser nos embarcations et accessoires (pagaies, accessoires de pêche etc.) seulement au Lac Vert. Toutefois, si vous devez utiliser votre embarcation ailleurs qu’au Lac Vert, vous devez vous assurer de bien laver tout type d’embarcation ainsi que les remorques avant la remise à l’eau au Lac Vert tel que recommandé par les experts dans le reportage. Il en est de même pour vos visiteurs qui apportent leurs embarcations venant d’un autre lac. Ceci s’applique à tous les types d’embarcations : kayak, canot, bateau moteur, chaloupe, pédalo, planche, etc…

Les mesures de précautions à prendre sont bien décrites dans ce DOCUMENT dans la section intitulée Plaisanciers et pêcheurs à la page 4.

Vous pouvez aussi vous renseigner en lisant l’article déjà posté sur notre site Internet, en faisant une recherche sur Internet ou encore en lisant l’information du Ministère de l’environnement et lutte contre les changements climatiques ICI

Nous sommes tous responsables et sollicitons la collaboration de tous… résidents du Lac Vert ainsi que celle de nos locataires ou visiteurs. C’EST DU SÉRIEUX!

Nous vous remercions de votre collaboration à protéger notre environnement commun !

Votre conseil d’administration, Union des propriétaires et citoyens du Lac Vert de Montpellier Inc.

Prévenons les EAE

Une EAE  (Espèce Aquatique Envahissante) est un végétal, un animal ou un micro-organisme (virus ou bactérie) introduit hors de son aire de répartition naturelle et dont l’établissement ou la propagation constituent une menace pour l’environnement, l’économie ou la société.
L’introduction d’EAE peut se faire par un agent intermédiaire naturel, notamment les courants marins ou la connectivité hydrographique entre différents plans d’eau, ou par l’entremise d’animaux, comme les oiseaux. L’introduction peut aussi se faire par des vecteurs anthropiques, c’est-à-dire qui découlent d’activités humaines, tels que le transport maritime, les activités de pêche sportives et commerciales, le relâchement volontaire d’organismes aquatiques en milieu naturel…….

Nous sommes insistants sur ce sujet mais nous considérons que c’est très important pour la survie de notre lac. Voici donc un Guide sur les bonne pratiques à avoir en milieu aquatique pour prévenir les EAE en Version Anglaise et en Version Française.

Notez que le lien à ces documents sera disponible en permanence à la rubrique « Protection de l’environnement  » du menu Environnement de notre site.

Retour sur la myriophylle à épis

L’hiver n’est pas fini mais pluieurs d’entre nous espérons qu’il est sur son déclin. Pour donner espoir qu’il y aura un été cette année, nous vous proposons un sujet plus estival, très important mais assez dramatique. Voici une information provenant de l’Alliance pour un programme national de gestion du myriophylle à épis (des représentants de plus d’une vingtaine d’organisations concernées par la problématique de la propagation et de la prolifération du myriophylle à épi, une plante exotique envahissante aussi surnommée plante « zombie ») a produit un beau petit vidéo sur ce problème. Le vidéo décrit bien le problème, insiste sur la prévention par les proprios d’embarcation et suggère d’appuyer l’Alliance dans ses démarches auprès du gouvernement du Qc. Nous vous invitons à le visionner ICI. Notez que la page  » Protection de l’environnement  » de notre site Web contient aussi de l’information et des liens intéressants sur ce sujet. Nous sommes tous concernés. Bonne fin d’hiver et croyez au printemps.

Le Lac Vert est en bonne santé

Nous vous proposons un article fort intéressant de Radio-Canada sur la santé des lacs du Québec. En plus d'être très instructive, la page présente une carte interactive qui montre la santé relative de centaines de lacs du Québec, dont le Lac Vert qui serait toujours « oligotrophe », donc en bonne santé. Il suffit d’agrandir la carte, de naviguer vers l’emplacement du Lac Vert qui se trouve à gauche et un peu plus bas que le Lac Simon (plus facile à repérer) et de cliquer le bouton sur le lac. Vous trouverez cette page ICI.

De plus, sachez qu'un nouvel album photo a été créé pour contenir les photos de notre dernière épluchette. Vous le trouverez au menu "Photos" du site. Un gros merci à Claude Laurin pour la suggestion de cet article et à Monique Gauthier pour les jolies photos.

N.B. : D'autres photos ont également été ajoutées aux différents albums.

Informations provenant du CCUE

Le Comité Consultatif en Urbanisme et Environnement (CCUE) tient à vous informer des événements suivants :
Pour la collecte des résidus verts et des matériaux de construction, référez-vous au menu “Activités” ou allez ICI

Pour la journée de l'environnement qui se tiendra le 10 juin 2017 en même temps que la Fête des Voisins de 16hrs à 22hrs sur le terrain Municipal à la Mairie, il y aura dons d'arbres feuillus fournis par la MRC et des tirages d'arbres fruitiers donnés par le CCUE.

Pour ce qui est des tests de base d'eau potable par la compagnie Géostar, l'inscription se fait à la Mairie selon le calendrier suivant : Le 27 mai 2017 de 10hrs à 12hrs, le 3 juin 2017 de 10hrs à 12hrs et le 5 juin 2017 de 19hrs à 19hrs30. Vous devrez rapporter vos échantillons le: 10 juin de 10hrs à 13hrs au Centre Communautaire. Le coût est de 30,00$ maximum mais le CCUE alloue 1000,00$ de son budget pour subventionner cette opération. C'est ce montant qui, divisé par le nombre d'inscriptions, pourra être déduit du 30,00$ lors de la remise de vos échantillons le 10 juin.